Friday, July 9, 2010

Butterflies & hurricanes

Une culotte rose traine au milieu de la chambre. Elle se lève du lit, l’entend sous la douche. La porte de la salle de bains est ouverte. Elle jette un furtif regard vers ce corps nu. Elle cherche une cigarette. Puis un briquet. Met ses talons et se promène nue dans l’appartement.

Il est en sueur. Il n’a pas dormi. Trop chaud. Et ses cheveux trop longs. Ses cheveux à elle. Il regarde ce visage étranger. Il s’éloigne. Elle essaie de le retenir. Il fait semblant qu’il n’a pas vu. Il va prendre sa douche. Il pense à un jus d’orange frais. Il entend ses talons. Il hait ses talons. Il lui faut un jus d’orange frais.

Elle se regarde dans le miroir. Découvre un bleu sur son épaule. Elle appelle Z. lui dit qu’elle boit un verre avec lui. Qu’il pleut très fort. Et qu’elle va probablement encore rester une heure. Ou deux. Z. lui demande « pourquoi faire ». Elle a honte d’avouer qu’elle passe du bon temps avec lui. Même si ça exclut un lit.

C’est une grosse montre d’homme. Il sait qu’elle ne l’a pas achetée. Qu’elle appartenait à un ex. A un oncle. Ou peut-être à son frère. Il préfère ses bras nus. Quand elle enlève la montre et tous les bracelets. Quand elle enlève son maquillage et qu’elle semble vulnérable. In ne sait pas pourquoi elle lui plait. Il ne sait pas si elle lui plait.

4 comments:

M1 said...

Une belle lecture estivale qui nous plonge dans la lascivité et la sensualité de la saison ! Un huis clos érotique qui va laisser résonner ses talons comme la musique d'un songe d'été !
Quel "talon" d'écriture Gui ! ; )

m.a.f said...

gui, every once and a while i get a comment that i want to print off and carry in my wallet. a comment that makes me think ill continue blogging even when it seems too hard, too much work. your comment was just that. so thank you, truly from the bottom of my heart, i thank you.

xo
meg

ppm00 said...

Je n'ai pas compris "Même si ça exclut un lit."

Je lis et je relis, j'aime beaucoup, ce billet, le suivant.

Anonymous said...

... mais elle lui plaît.